Maison bois en terrasse face au paysage

Maison B – Yann Ouvrieux architecte [coord.]

Yann Ouvrieux architecte - Maison B vue d'en bas
L’ensemble des photos présentées sur cette page © Yann Ouvrieux

Détails du projet

Maîtrise d’œuvre :
Yann Ouvrieux architecte

 
Lieu : Marcilhac sur Célé (46160)
Livraison : Décembre 2013
Conception : de Juin 2012 à Février 2013

Surface habitable : 80m²

Matériaux – Equipements :
Maison ossature bois.
Isolation laine de bois (14cm+8cm) en mur, ouate de cellulose (25cm) en plafond.
Toiture membrane étanchéité Sarnafil en polyoléfine souple (FPO) armée d’un voile de verre, lestée de gravier.

La maison est parée d’un bardage tantôt jointif et tantôt à claire-voie en mélèze, de panneaux eternit blancs en plafonds et murs des parties abritées, de menuiseries mélèze. Occultations par panneaux coulissants bardés d’eternit.

Plancher chauffant sur isolant.
Chaudière à granulé (chauffage et ECS) et panneaux solaires photovoltaïques.
Performance énergétique 36kWhep/m2/an

Enveloppe travaux : 220 000€ TTC

Dialogue avec l’horizontalité du paysage

    La commande
    Marcilhac possédant plusieurs sites inscrits au titre des monuments historiques, le maître d’ouvrage avait de gros doutes sur la possibilité de construire une maison contemporaine sur son terrain qui surplombe le village. L’architecte des bâtiments de France a été consulté très en amont du processus de conception et a parfaitement accompagné et appuyé le projet dans sa volonté de dialoguer avec l’horizontalité du paysage.

    La maison et le paysage
    Le terrain se trouve sur les hauteurs de Marcilhac sur Célé et offre une très belle vue panoramique sur la vallée du Célé.
    Il est versant sud, sud-ouest.
    Implantée sur la partie la moins pentue du site, la maison est parallèle aux courbes de niveau et face à la vue. Les façades Ouest, Est et Nord sont relativement opaques mais le volume ramassé et l’implantation de la maison laissent filer le regard au loin, vers la vue qui se dévoilera totalement une fois à l’intérieur de la maison. Seul le garage vient complexifier la volumétrie. La façade Sud est plus largement vitrée, cadrant ça et là les nombreuses vues qu’offre le site. Le coin repas s’ouvre sur un bouquet d’arbres, offrant un paysage plus domestique que la vue depuis le séjour qui cadre des falaises vertigineuses et procure une sensation d’espace et de liberté. L’espace jour se développe le long d’une terrasse longiligne abritée par un débord de toit d’une longueur étudiée pour laisser le soleil rasant inonder la maison sur toute sa surface en hiver. Une fois fermée, la façade en retrait apparaît uniforme et souligne les ombres que génère le auvent protecteur de la maison. En été, les rayons de soleil plus hauts sont arrêtés. Une cour anglaise naturelle a été ménagée dans le rocher au Nord pour profiter du frais lors des heures chaudes de l’été

    Organisation de la maison
    Tirant parti d’un léger dévers, la maison se développe sur deux altimétries. Le coin nuit est en partie haute (niveau 0,00), le coin jour est en partie basse (niveau -0,32). Une entrée « quotidienne » se fait par la terrasse abritée, en contrebas du garage. La buanderie et la cuisine sont ainsi en contact direct avec le garage. L’entrée visiteurs se fait en partie haute.

    Les pièces de vie sont toutes au Sud. Les pièces « techniques » sont au Nord. La cuisine s’ouvre à la fois sur le coin repas et sur la terrasse, au Nord et à l’Est.

     

    Yann Ouvrieux architecte - Maison B façade Sud

    Yann Ouvrieux architecte - Arrière de la Maison B

    Yann Ouvrieux architecte - Maison à Marcilhac

    Yann Ouvrieux architecte - Arrière maison à Marcilhac

    Yann Ouvrieux - Maison à ossature bois

    Yann Ouvrieux architecte - Maison bois à Marcilhac (46)

    Yann Ouvrieux architecte - Maison bois vue sur le paysage

     

    Plans de la maison B

      Yann-Ouvrieux architecte - Maison B - Plan

      Yann Ouvrieux achitecte - Plan-Masse

      Architecte du projet …

      Yann Ouvrieux architecte

      Site web : www.rendezvous.archi

      Autres maisons présentées par les architectes :

      • Terrasse protégée
      • En surplomb de Vallée
      L’avis de la rédaction :

        Cette maison vous plaît ? Partagez-là !! >>>

      Ajouter un commentaire

      2 Réponses à “Maison bois en terrasse face au paysage”

      1. VILLENEUVE dit :

        Scandaleux !
        Une telle architecture dans le Parc Régional des Causses démontre un mépris certain pour ce pays. Architectes imbus de leur personne et vénaux oublient que dans la préservation de l’environnement, il y a aussi la préservation des paysages et de l’identité des territoires.
        Ceux-là vont tuer notre région, dont le tourisme, grâce justement à cette identité, est une des principales ressources !

      2. CHABR dit :

        Merveilleux !
        Ce genre d’architecture va tres bien dans ce type de lieu , ce n’est non seulement pas choquant mais au contraire tres neutre ; et l’abscence de hauteur et pente de toit rend l’habitat encore plus discret.. J’ai vu de nombreux exemple en Quercy, secteur de l’Albenque et ces rectangles à toit plat en bois sont tres bien integres, comme ici.
        Désolé pour les intégristes du patrimoine,qui n’ont que le discours identitaire à la bouche. Ce sont les hommes ,leur diversité et creativité qui font renaitre l’identité ,sinon cela reste un vestige . Bien sur il y a des batisses et village tres beau en pierre , mais cela n’est pas au gout de tous. Je ne vois pas au nom de quoi il faudrait conserver les memes lignes ,formes et materiaux. Nombre de pavillons en lotissement qui ont encore plus d’absence de gout, sans identité,et pourtant mieux toléré ,c’est dire…

      Copyright © 2017 maisons d'archis - Découvrez des maisons d'architectes en France | Propulsé par Wordpress | Webdesign et développement jlcw