Jeux de volumes sur jardin et porte-à-faux magnifié

Maison R – Colboc Franzen & associés architectes [coord.]

Maison R - Colboc Franzen & associés - Accès extérieure

Photos © CFA Architectes

Détails du projet

Maîtrise d’œuvre :
Colboc Franzen & associés
Benjamin Colboc, Manuela Franzen, Arnaud Sachet
Equipe : Floriane Bataillard, Nadège Lachassagne, Anne MERLIO.

 
Lieu : Rue Léon Cladel – 92310 SEVRES

Début des études : Octobre 2004
Livraison : Mai 2009

Surfaces :
Superficie de la parcelle : 879m²
Surface utile : 255.5m²
SHON : 299.5m²
SHOB : 486.5m²

Enveloppe globale : 480 000 € HT mobilier inclus
Honoraires architectes non compris.

Programme

RDC : Hall, chambre d’ami et salle d’eau, sanitaire, garage 2 places, buanderie, cave à vin.
R+1 : Séjour, salle à manger, cuisine, sanitaire, suite parentale avec dressing et salle de bain
R+2 : 3 chambres, séjour des enfants, salle de bain, salle d’eau, sanitaire.

L’architecture va découler de l’écriture du programme

    Sèvres, une ville de proche banlieue parisienne : son musée national de céramique, ses résidences de la deuxième moitié du XXème siècle, ses ensembles pavillonnaires anarchiques et hétérogènes, accrochés aux coteaux de la vallée. Un couple et leur trois enfants y acquièrent un terrain occupé par un verger, libéré de toute construction exceptée une cabane de jardinier. Elle sera conservée ainsi que les arbres adultes en bonne santé, éléments de mémoire ancrant le projet dans son site.

    Le programme est élaboré, discuté et analysé. Il se compose de trois ensembles distincts : les commodités (hall d’entrée, bureau, buanderie, cave, garage), les pièces de vie collective (séjour, salle à manger, cuisine, auxquels s’adjoint la chambre parentale souhaitée à proximité), et enfin les chambres des enfants, organisées autour d’un espace polyvalent. Les modes et temps d’occupations y sont distincts, les attentes différentes : fonctionnalité pour le premier, vie collective et réception pour le second, intimité pour le troisième. De plus, cette fragmentation entre en résonance avec le contexte : il ne s’agit plus d’une maison mais de trois volumes, retrouvant ainsi l’échelle des constructions hétérogènes voisines. Compte tenu de la petite superficie du terrain, ils sont superposés.

    Trois volumes aux fonctionnalités différentes

      - Le premier volume, s’adossant au mur mitoyen de la construction voisine et parallèle à la rue, s’ancre dans la pente et nivelle ainsi le terrain. Exécuté en maçonnerie, étanché par une simple couche de bitume et recouvert de métal déployé rouillé support d’une végétation incontrôlée, il accueil les commodités. Volume rappelant les séparatifs des jardins voisins, grignotés par le chèvrefeuille et le lierre, on y pénètre par une porte de verre sur pivot donnant accès au hall d’entrée. Les murs, plafond et sol de celui-ci, d’une blancheur immaculée contrastant avec la perception extérieure du volume, convergent vers l’escalier afin d’accélérer la perspective, projetant le visiteur dans la maison. Ce hall dessert le bureau et la buanderie. Dans l’épaisseur de ses murs se nichent vestiaires et sanitaires. L’escalier donne accès à l’étage supérieur, lieu de la vie collective.

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Les trois volumes superposés

      - Le second niveau, en retrouvant le niveau naturel du terrain, offre une relation de plain-pied avec le jardin et protège, grâce à son porte-à-faux coté rue, l’entrée de la maison. Volume bardé d’aluminium laqué noir, largement vitré au sud et à l’ouest vers le jardin, il est perpendiculaire à la voie. Il installe ainsi le jardin en belvédère sur la rue et donc la vue, tout en lui offrant une belle intimité. Ce niveau est dédié à la vie commune. Il est ouvert et fluide, partitionné par deux « meubles » incorporant escalier, cuisine, sanitaires et cheminée pour le premier, dressing et salle de bain pour le second. Ils délimitent séjour, salle à manger et chambre parentale. L’esprit y est minimaliste : mur blanc pour les pièces de vie, noir pour les commodités, l’ensemble rehaussé d’inox pour la cuisine et d’une peinture argenté pour le volume de la salle de bain. Les parois pleines sont doublées de rangements intégrés laqués blanc, le parquet est sombre et brillant, les porteurs masqués par les menuiseries, celle ci disparaissant dans le sol et le plafond. Effacement du dessin architectural pour valoriser l’essentiel : la contemplation du jardin et la vie familiale.

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Séjour de nuit

      - Le troisième niveau s’aligne de nouveau sur l’héberge du bâtiment voisin. Volume habillé de latte de pin, il s’inscrit dans les tons dominants du quartier tout en prolongeant le bardage bois de la maison voisine. C’est l’étage des enfants, jouant de l’image des cabanes nichées dans les arbres. Il contient trois chambres et leurs salles d’eau, organisées autour d’une salle polyvalente. Cette pièce traversante est protégée par un claustra coté rue et s’ouvre au sud sur une grande terrasse, toit du volume au rez de jardin. Chaque chambre est à double orientation, favorisant ainsi vue et lumière naturelle tout en permettant une ventilation efficace. Le bardage bois s’espace au droit des salles de bain et de certaines fenêtres, formant ainsi un claustra garantissant l’intimité des pièces tout en permettant lumière et ventilation naturelle. Les menuiseries bois, le parquet en chêne, les volets accordéon en bois ou les rangements intégrant les radiateurs, aux portes perforées de motifs aléatoires, sont autant d’éléments qui distillent un sentiment de domesticité chaleureuse.

      Les différentes terrasses crées par ces volumes en portes à faux dégagent des points de vues variés, tant sur la maison que sur la vallée de Sèvres. Elles offrent différentes qualités d’exposition au soleil et aux intempéries suivant les saisons : couverte et intime, en plein ciel et en belvédère sur le jardin.

      Caractéristiques techniques

      Développement durable:
      - Chantier sec
      - Chauffage au gaz de ville
      - Isolation par l’extérieur, inertie thermique garantie par les dalles en béton armé
      - Menuiserie à rupture de pont thermique, vitrage haute performance
      - Gestion des eaux de pluie : optimisation des zones d’absorption.
      - Utilisation de matériaux certifiés.

      Entreprises

      Entreprise générale : LOMAS
      Menuiserie aluminium : SAVE Miroiterie
      Entreprise de finition : D.M.C.A.

      Les façades des deux volumes de vie isolées par l’extérieur, les menuiseries à rupture de pont thermique, les vitrages hautement performants garantissent une faible déperdition thermique. Les dalles en béton armé apportent quant à elles l’inertie thermique nécessaire. Les matériaux dominants sont recyclables et bénéficient de certification garantissant leur faible impact environnemental, tant dans le temps que lors de leur fabrication et leur acheminement. Ce soucis de respect de l’environnement prévalait pour la construction : hormis le soubassement, il s’agit d’un chantier sec : charpente métallique recouverte de bardage métal et bois. Le chauffage est au gaz de ville, la maison précablée pour l’informatique et la domotique – technologie discrète au service des habitants.

      Le jardin a désormais poussé. La haie de bambou sur rue procure une grande intimité au jardin, quelques fruitiers récemment plantés rappellent l’ancien verger. La maison en porte-à-faux se fond dans son jardin, accrochée à flan de coteau.

       

      Transparence et luminosité à l’intérieur de la maison

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Salon

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Salon et cheminée

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Cuisine

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Escalier intérieur

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Chambre

      Maison R - Colboc Franzen & associés - Salle de bains

       

      Plans du projet

      > Plan de masse
      Maison R - Colboc Franzen & associés - Plan de masse

       

      > Plan du rez-de-chaussée – Entrée de la maison au niveau de la rue
      Maison R - Colboc Franzen & associés - Rez-de-chaussée

       

      > Plan du rez-de-jardin – Séjour, cuisine ouverts sur le jardin en belvédère
      Maison R - Colboc Franzen & associés - Rez-de-jardin

       

      > Plan de l’étage R+1 – L’espace des enfants
      Maison R - Colboc Franzen & associés - Etage R+1

       

      > Coupe sur le projet
      Maison R - Colboc Franzen & associés - Coupe sur le projet

      L’avis de la rédaction :
      Si l’on a plus souvent l’habitude de rencontrer des maisons à l’architecture forte en des lieux relativement isolés, la volumétrie à la fois simple et audacieuse de la « maison R » interpelle dans son environnement urbain.
      La démarche de projet mise en place par les architectes de l’agence Colboc Franzen et associés a permis ici de proposer un projet répondant aux attentes des maîtres d’ouvrage tout en prenant en compte l’environnement bâti. Ainsi, la décomposition du programme en trois volumes fonctionnels va inspirer la conception de la maison permettant de créer plus qu’un habitat : une sorte de topographie. En s’appropriant la parcelle les architectes, par la combinaison des différents volumes, ne vont pas simplement implanter une construction sur un terrain mais bien d’avantage former un paysage à la fois domestique et urbain. Chaque niveau apportant son fonctionnement et son usage à la définition d’un ensemble interdépendant entre maison et terrain, du soubassement jusqu’à la cabane en porte-à-faux comme autant de strates géographiques.
      Par l’image qu’elle renvoie, la mise en valeur d’une architecture audacieuse et de qualité, la « maison R » illustre les fondements de l’architecture de la maison qui ne se suffisent pas d’un concept fort mais vont bien au-delà : la maison comme création d’un lieu à la fois « habitable » et « géographique ».
        Cette maison vous plaît ? Partagez-là !! >>>

      Ajouter un commentaire

      3 Réponses à “Jeux de volumes sur jardin et porte-à-faux magnifié”

      1. [...] Découvrez les photos et la description par les architectes de cette maison à la volumétrie audacieuse (Colboc Fr… sur la page de présentation qui lui est [...]

      2. VALLE dit :

        Bonjour,
        Dans le cadre de préparations de TP de formation pour des école formant à la perspective et au Design 3D, je souhaiterais obtenir, si possible, les plans vectoriels (Masse, RDC, R+1 et Coupe). Comment puis-je les obtenir ? Sachant que je ne trouve pas de mail sur le site de l’agence.
        Dois-je les appeler ?

        Merci.

        Bien cordialement,
        JS Valle

      3. Jean-Luc dit :

        Bonjour,
        je ne pense pas que vous obtiendrez les éléments demandés.
        Mais vous pouvez tout de même les contacter directement via leur email qui se trouve dans les mentions légales sur leur site (en bas à droite).
        Bien cordialement,
        Jean-Luc

      Copyright © 2017 maisons d'archis - Découvrez des maisons d'architectes en France | Propulsé par Wordpress | Webdesign et développement jlcw